Comment digitaliser la formation en entreprise ?

0
2527

Aucune société ne peut échapper à la transition digitale et toutes doivent l’embrasser pour ne pas se laisser distancer par leurs concurrents. Dans ce cadre, l’elearning se présente comme la norme en devenir de la formation professionnelle. De quoi s’agit-il ? Pourquoi les formations en entreprises tendent-elles à se digitaliser et comment y parvenir ? Eléments d’explication.

Qu’est-ce que l’elearning ?

La formation en elearning, aussi appelée Digital Learning, est une nouvelle forme de formation professionnelle qui répond aux mutations du monde du travail. A l’origine, les parcours de formations étaient exclusivement de type présentiel, c’est-à-dire qu’ils imposaient la présence des équipes et des formateurs au sein d’un local unique.

Désormais, la montée en compétence bénéficie de davantage de digitalisation, offre la possibilité de se former à distance (distanciel) et de s’appuyer sur des supports dématérialisés, nettement plus accessible pour l’ensemble des apprenants.

Les apprenants peuvent aujourd’hui profiter de formations continues ou rapides, sur format vidéo ou encore de cours en ligne. On peut également évoquer le Blended Learning, solution mixte qui articule la formation en ligne avec la présence du formateur et les cas pratiques.

Pourquoi digitaliser la formation professionnelle ?

Le Digital Learning répond à un certain nombre d’enjeux, à commencer par la perception qu’ont les salariés de la formation professionnelle. En effet, pour les collaborateurs d’une entreprise, la montée en compétence des effectifs doit être prise en charge par la société elle-même. Le passage à la digitalisation ne doit donc pas être perçu comme une façon de réduire les coûts et de gagner du temps.

Par ailleurs, l’elearning ne doit pas être un objectif en soi. Il s’agit avant tout d’un outil, d’un moyen d’optimiser les formations et de rendre les modules intéressants aux yeux des salariés, comme évoqué sur Entreprise et Compagnie. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent aux formateurs : gamification, animation, variété des médias… Il importe de comprendre les attentes et les besoins des apprenants pour leur fournir la meilleure expérience possible et en tirer de véritables bénéfices.

Globalement, le Digital Learning offre de nombreux avantages ayant une répercussion directe sur la productivité :

  • Cette solution offre davantage de souplesse et de flexibilité aux chefs d’entreprise.
  • Au long terme, la digitalisation contribue bel et bien à une réduction des coûts. Les frais de déplacement, de logement et de restauration allant de pair avec une logique présentielle sont limités voire nuls dans le cas du distanciel et de l’elearning.
  • La gestion de la société et l’analyse des performances bénéficient d’un véritable gain de temps.
  • Les collaborateurs sont plus autonomes et ont accès plus facilement aux contenus de formation.
  • Tous les salariés sont en mesure de suivre leurs modules au même moment, bénéficiant de contenus identiques, et ce quels que soient les effectifs concernés et leur localisation géographique.

Comment procéder à la digitalisation des formations en entreprise ?

Il est peu recommandé d’adopter un modèle de formation intégralement digital, notamment parce que les apprenants risquent fortement de se désengager et de perdre en intérêt, pour les raisons évoquées précédemment. Par ailleurs, le passage à l’elearning nécessite une mise au point des services de ressources humaines et des apprenants eux-mêmes.

La communication auprès des salariés de l’entreprise est essentielle, de même que des sondages afin d’évaluer dans quelle mesure les formations et modules proposés sont compris et intégrés par les apprenants. La société doit concevoir des parcours pédagogiques adaptés à son secteur d’activité et les mettre en œuvre, puis mettre les contenus à disposition des collaborateurs et les animer. La mise en place du distanciel et du Blended Learning est tout indiquée afin d’assurer une véritable transition.