Bien gérer ses stocks : Comment procéder ?

0
1046
gérer ses stocks

L’un des principaux défis à relever dans le cadre de l’activité d’une entreprise consiste à bien gérer ses stocks. Une gestion optimale à cet effet permet de disposer des produits demandés par la clientèle dans des quantités satisfaisantes, sans excédents ni ruptures susceptibles de se traduire en pertes commerciales.

Qu’il s’agisse de décider du type de l’étiquetage ou de la dénomination à adopter pour les stocks, il est nécessaire de tenir un décompte précis de ses produits, de savoir comment gérer les situations de rupture ou d’excédent et de savoir contrôler convenablement son inventaire.

La gestion des stocks est importante pour le bon fonctionnement de l’entreprise et implique une série d’actions à mener pour s’assurer l’efficacité.

Une saine gestion des stocks permet en outre de répondre au mieux aux besoins de la clientèle et d’être paré face à un large panel d’éventualités. Trouvez-ici des réponses pertinentes sur comment bien gérer ses stocks.

Choisir le bon système de gestion des stocks

La gestion des stocks est un facteur clé de performance pour une entreprise. Bien gérer ses stocks ne se résume cependant pas à mettre en place les bons process. Cela requiert aussi d’adopter un système à la fois efficace et cohérent qui apporte une réelle plus-value à cette gestion.

Il est possible de déterminer les solutions qui conviennent le mieux à chaque entreprise avec Externis, un acteur d’envergure pour l’accompagnement des entreprises en quête de performance. Cette société peut aider votre entreprise à trouver le système de gestion qui lui convient le mieux.

Développer de bonnes pratiques pour bien gérer ses stocks

Un système de traçabilité a un rôle essentiel dans la gestion des stocks. Au sein d’un entrepôt tout comme au sein d’une entreprise, le maintien de l’ordre est primordial au bon fonctionnement de l’activité, qu’elle ait l’envergure d’une grande entreprise ou celle d’une petite épicerie.

Outre la traçabilité, la mise en œuvre de procédures strictes relève aussi de ces bonnes pratiques. Il en est de même pour l’étiquetage des stocks qui permet d’en améliorer la gestion.

L’étiquetage des stocks

L’étiquetage doit servir à une double finalité. La première est de bien identifier chaque article et de permettre de le retrouver aisément au sein de l’entrepôt. La seconde consiste à présenter toutes les informations descriptives de l’article et renseigner sur ses spécificités :

  • Date d’expiration ;
  • Nature du produit ;
  • Eventuel caractère dangereux ;
  • Exigences d’emballage.

Veiller à un bon étiquetage est une excellente façon d’économiser du temps et de l’argent dans le cadre de la gestion des stocks.

Dénomination des stocks

Outre un étiquetage clair, la dénomination employée pour l’identification d’un article sur son étiquette est tout aussi importante pour bien gérer ses stocks. L’identification unique des articles est évidement cruciale.

Néanmoins, hormis l’unicité, la longueur et la précision doivent également être prises en considération. Parmi les règles à considérer pour une dénomination, figurent :

  • Le regroupement d’éléments à l’aide d’une hiérarchie : la famille de produits vient avant le modèle précis et avant le numéro de version spécifique, par exemple ;
  • La nécessité d’éviter les caractères et les symboles spéciaux tels que les marques commerciales.

Les noms des articles doivent être clairs et suffisamment bien pensés en amont afin qu’ils aient également une fonction descriptive.

La chaîne de caractères et/ou les chiffres employés pour le numéro d’article doivent avoir une signification et chaque caractère ou ensemble de caractères doit identifier une catégorie spécifique dans le système d’organisation de stock.

Ensuite, les noms peuvent servir à rechercher un article lors d’un inventaire, de l’exécution de commandes, ou d’autres tâches propres à l’entrepôt. Enfin, chaque élément doit également avoir une description plus longue et claire dans chaque système.

Réduire les stocks dormants

Des stocks dormants sont souvent entreposés à perte, condamnés à dépérir dans un entrepôt, entraînant des coûts de gestion trop élevés. Les stocks dormants représentent donc un enjeu majeur pour l’entreprise désireuse de bien gérer ses stocks.

Pour régler le problème, l’entreprise doit :

  • Identifier les stocks qui ne tournent plus pour réduire le coût de stockage : les inventaires réguliers permettent cette identification ;
  • Opter pour le modèle de gestion à flux tendus qui consiste à lancer la production d’un produit une fois qu’il a été commandé par le client ;
  • Réduire ses stocks dormants en restant réactif à la demande : cela suppose un suivi en direct de la consommation ainsi qu’une surveillance des évolutions de la demande ;
  • Ecouler ses stocks dormants en cassant les prix : ces stocks engendrent une perte d’argent et une offre promotionnelle, le fait de les offrir pour l’achat d’un autre produit ou leur vente à prix cassés sont des solutions admissibles.

Bien gérer ses stocks relève d’une nécessité centrale dans la performance des entreprises.