Stockage aérien ou souterrain : lequel choisir pour conserver du carburant ?

0
1531

Aucune société ne peut se passer d’un stock de carburant. Seulement, le stockage des hydrocarbures pose de nombreuses problématiques. Il faudra prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir les risques d’incendie. Par ailleurs, on s’assurera également que la qualité du carburant ne soit pas altérée par des facteurs externes. Tout cela pousse les chefs d’entreprise à choisir minutieusement le type de station de distribution à aménager.

Le stockage de carburant : un secteur très réglementé

Avant même de choisir le type d’installation, il faudra tout d’abord se renseigner sur les citernes de stockage de carburant. En France, toutes les cuves doivent être conformes à la norme NF pour garantir leur fiabilité. Ces récipients sont pour la plupart faits en métal. Ces matières possèdent effectivement une bonne résistance à la corrosion. Par ailleurs, leur opacité offre une excellente protection contre les rayonnements UV. Les rayons solaires altèrent la composition des hydrocarbures et favorisent la formation de dépôts solides. Les professionnels tout comme les particuliers se servent souvent d’un réservoir plastique pour stocker une petite quantité de carburant. Ces équipements sont bien plus simples à utiliser d’autant plus qu’ils ne requièrent pas d’installation à proprement parler.

Toujours est-il que les dispositifs devront faire l’objet d’un contrôle dès que l’on projette de distribuer du carburant. Cela vise à garantir la sécurité des usagers, mais aussi à prévenir les arnaques à la pompe. Aujourd’hui, de nombreuses sociétés sont en mesure de réaliser ces vérifications. Si les infrastructures sont conformes aux réglementations en vigueur, l’exploitant reçoit l’autorisation nécessaire pour débuter ses activités.

Quelques établissements disposent des agréments requis pour effectuer ces contrôles. Ces mêmes sociétés peuvent accompagner différentes compagnies dans la création d’une station de carburant. L’assistance fournie par ces structures permettra aux responsables de prendre les meilleures décisions.

Stockage souterrain ou aérien !

La plupart des chefs d’entreprise se tournent naturellement vers le stockage souterrain des hydrocarbures. Cette solution permet effectivement d’économiser de l’espace. En enfouissant la citerne sous terre, on limite grandement l’encombrement. Et par conséquent, cela facilite les déplacements. Seulement, cette solution présente également quelques inconvénients. Il sera impossible de contrôler de visu l’étanchéité des réservoirs. Par ailleurs, la loi oblige les entreprises à créer un bac de rétention pour prévenir les dégâts environnementaux.

En revanche, stocker du carburant à la lumière du jour empêche généralement d’en conserver une grande quantité. Comme évoqué précédemment, les rayons solaires altèrent la composition de ces substances. De plus, ce type d’installation sera bien plus exposé aux risques d’explosion et d’incendie. Les négligences du personnel suffisent pour entraîner un désastre. Voilà pourquoi il est important de transmettre préalablement à ses employés les consignes de sécurité. Malgré tout cela, les tuyauteries aériennes vont faciliter le contrôle qualité des hydrocarbures. En outre, l’entreprise pourra apporter des modifications à l’installation sans trop de difficulté.
En somme, pour faire le bon choix, les principaux concernés doivent prendre en compte les contraintes auxquelles ils sont confrontés. Les conseils d’un spécialiste aident certainement les plus hésitants à choisir la meilleure infrastructure.