Qu’est-ce que la formation SST ?

0
1481
Formation SST

Dans un environnement de travail où les risques d’accident sont quasi-permanents, il est fortement suggéré au personnel d’assimiler les gestes incitatifs et adéquats afin de réagir rapidement et efficacement en cas de besoin. En effet, on ne sera jamais à l’abri d’un quelconque risque d’accident.  En plus, prédire l’avenir n’est pas encore à la portée du commun des mortels.

Cependant, afin de répondre à cette nécessité, la Formation SST ou Sauveteur Secouriste du Travail a été entreprise pour apprendre aux professionnels à intervenir si les circonstances l’exigent. La question qui se pose est : qu’est-ce que la formation SST ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Comment définir la formation SST ?

La formation SST ou formation de Sauveteur Secouriste du Travail consiste à apprendre à un ou plusieurs salariés à porter les gestes de premier secours à tous ceux qui en ont besoin dans l’entreprise où ils travaillent. Qu’il s’agisse d’un simple malaise ou d’un accident de travail grave, le salarié formé ou sauveteur secouriste doit être capable de réagir avec rapidité et efficacité.

En France, à la différence d’une simple formation sur la prévention secourisme civique de niveau 1 ou PSC1, les SST détiennent un certificat délivré par l’institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Quels sont les objectifs de ces SST ?

La formation SST offre à ses participants la possibilité d’assimiler les notions de base en termes d’intervention aux risques de travail. De ce fait, si l’occasion se présente, le sauveteur secouriste certifié pourra examiner et prodiguer les premiers soins à la victime.

Les sauveteurs secouristes du travail sont aussi formés pour avoir la capacité d’anticiper tous les risques éventuels de danger en entreprise. Si besoin, ils peuvent aussi informer ou/et alerter en cas de danger.

En gros, afin de constituer la première entité de secours en qui les victimes peuvent s’appuyer, le Sauveteur Secouriste du Travail a été créé. Sa principale mission est alors d’effectuer des gestes adéquats d’une manière précise et sûre pour la sécurité du personnel d’une entreprise.

Qu’en dit la loi ?

D’après la législation en vigueur en France, c’est-à-dire : le code de travail art. R4224-15, les règlementations qui régissent les SST sont assez nombreuses. À titre d’exemple, il faut savoir que la présence de secouristes avec une formation est obligatoire. Et cela concerne surtout :

Tous les ateliers dont les travaux à effectuer sont liés à des risques de danger ;

Tous les chantiers dont : l’effectif minimum est égal à 20 travailleurs, la période d’exécution est de quinze jours, et où sont opérés les travaux dangereux.

Ensuite, la loi est très claire et précise en disant qu’un SST ne peut remplacer un infirmier. Puis, il est prescrit pour une entreprise d’avoir en son rang 1 SST au minimum par site. Mais d’après l’INRS le nombre préconisé tourne aux alentours 10 à 15 % des salariés SST. Ensuite, les SST ainsi formés devront passer par le maintien des acquis et des compétences. Pour cela, après la formation initiale, le premier recyclage s’effectuera dans les 24 mois qui suivent. Pour les autres recyclages, ils seront juste majorés chaque 24 mois. Pour le reste, le SST doit acquérir des compétences supplémentaires comme :

  • Habilitation électrique ;
  • Utilisation du défibrillateur ;
  • Utilisation d’extincteurs, etc.

Qu’est-ce qui rend la formation SST indispensable ?

Sachez qu’un accident de travail implique indéniablement des dépenses pour une entreprise. Elles peuvent être directes via les frais en rapport avec la blessure subite par l’employé. Mais, il y a aussi la manifestation indirecte avec les déficits dus à l’absence de l’employé. Dans tous les cas, c’est toujours synonyme de perte.

Afin d’y remédier, à part les plans de prévention, avoir un SST ou effectuer une formation de SST dans une entreprise peut diminuer ces pertes évitables. À moyen et long terme, cet investissement sera vite rentabilisé.