Créer son entreprise est un vrai défi pour les entrepreneurs. Entre les galères administratives et les problématiques liées à la définition même du concept de l’entreprise et son management, l’entrepreneur moyen peut vite se retrouver perdu face aux tâches qui lui incombent. Heureusement pour lui, nous avons créé un guide complet des étapes clés à respecter pour créer son entreprise et mener à bien son activité à long terme.

Découvrez donc les 10 étapes qui, selon nous, sont nécessaires à la création de son entreprise. Vous êtes prêts ? On vous dit tout !

Créer son entreprise autour d’un projet validé !

Avant toute chose, il faut comprendre que créer son entreprise s’articule essentiellement autour d’un projet solide. En effet, le point de départ de toute création d’entreprise, c’est le concept d’entreprise. Pour réussir ou au minimum être lancée, une entreprise doit vendre un concept, une idée clé, simple et évidente qui répond aux besoins d’une clientèle définie.

Pour valider ce projet et le vendre à sa banque ou à des investisseurs, il faut le baser sur des données valides. Et pour cela nous vous recommandons de procéder ou de commander une étude de marché. Vous aurez alors une vision panoramique de votre clientèle potentielle, de vos concurrents, de l’état du marché local, national et international et vous pourrez alors développer dès à présent une stratégie commerciale ou une stratégie de développement à présenter pour démontrer la viabilité et le sérieux de votre projet d’entreprise.

Faire un point complet sur sa situation d’entrepreneur !

Créer son entreprise est un vrai choix de vie. À supposer que vous veniez du salariat, toute votre vie risque d’être chamboulée. Vous devez donc faire le point sur tous les aspects de votre vie : vos finances, votre situation familiale et maritale, votre situation patrimoniale, TOUT ! Car oui, la vie de chef d’entreprise comporte des risques et ces risques doivent être appréhendés en amont pour éviter toute retombée négative sur votre personne ou votre famille. Il faut que vous preniez conscience du rôle qu’incombe la fonction de chef d’entreprise, ainsi que des risques qu’elle implique pour pouvoir les anticiper au mieux.

Créer son entreprise, c’est avant tout s’informer !

Si vous êtes arrivé sur cet article, c’est que vous cherchiez des informations sur la création d’entreprise et c’est une très bonne chose. S’il y a bien une règle à comprendre quand on parle de création d’entreprise, c’est avant tout qu’il n’existe aucune vérité en ce qui concerne la création d’entreprise. Chaque entrepreneur a son propre vécu et les témoignages, s’ils peuvent se contredire les uns des autres, sont également tous intéressants à prendre en compte. Lisez donc des témoignages et construisez un réseau de personnes sérieuses susceptibles de vous aider. Certaines associations ou institutions peuvent également vous aider alors n’hésitez pas à faire appel à de l’aide extérieure !

Faites des listes sur les actions à mener pour créer votre entreprise !

Créer son entreprise, c’est un peu le premier gros projet que vous aurez à mener au nom de votre boite. Et pour bien gérer votre entreprise, mieux vaut être organisé. Pour cela rien de plus simple : faites des listes ! Cela peut paraître bête, voire désuet, mais faire des listes vous permettra de vous focaliser sur l’essentiel et vous évitera de vous éparpiller inutilement dans des tâches inutiles. C’est un risque dont il faut avoir parfaitement conscience lorsqu’on se lance dans la création d’entreprise : il faut savoir se focaliser sur un seul et unique point à la fois pour éviter de se disperser inutilement ! Avec la diversité des missions qui nous sont confiées, il peut être très rapide de se disperser, et il est donc nécessaire d’éviter cela !

Élaborer un business plan à court, moyen et long terme !

Créer son entreprise, c’est aussi la penser sur le court, moyen et long terme. Et pour cela, rien de mieux qu’élaborer un business plan. En effet, le business plan est l’outil idéal pour se projeter avec son entreprise. Il permet de répondre à de nombreuses questions et craintes inhérentes à l’activité de gestionnaire d’entreprise, notamment de savoir si son projet d’entreprise est rentable, si les montants de financement prévus seront suffisants à courts ou long-terme, mais aussi si l’activité de l’entreprise permettra de dégager des revenus suffisants pour subvenir à ses besoins ou à ceux de sa propre famille.

Le business plan s’inscrit donc parfaitement dans cette logique de planification des retombées positives, comme négatives de l’activité d’entrepreneurs sur sa propre vie.

S’intéresser aux aides pour créer son entreprise !

Créer son entreprise n’est pas de tout repos. Et pour bien réussir son lancement et obtenir des résultats durables, mieux vaut être accompagné ! Pour cela, on vous conseille de vous entourer de bons interlocuteurs à même de vous guider dans chaque étape de la création ou de la gestion de votre entreprise. Cela peut-être des personnes de votre entourage, elles-mêmes entrepreneurs, mais également des institutions qui peuvent vous délivrer des aides à la création d’entreprise. La plus connue s’appelle d’ailleurs l’ACRE et elle consiste à exonérer les jeunes créateurs d’entreprise des charges sur leur chiffre d’affaires, durant toute la première année d’activité. Un vrai bonus donc, mais qu’il faut connaître avant de se lancer donc n’hésitez pas à vous intéresser à tout cela en amont !

Trouver un lieu pour exercer son activité

Créer son entreprise, c’est aussi choisir un lieu d’activité. Et si de nombreux créateurs d’entreprise commencent leur activité depuis chez eux, certains préfèrent dissocier leur adresse professionnelle de leur adresse personnelle et c’est notamment le cas de start-up qui ont recours à la domiciliation d’entreprise.

Si vous cherchez un lieu pour travailler et que vous avez les fonds nécessaires, vous pouvez investir dans une location de local professionnel. L’idéal pour tous ceux qui veulent lancer leur activité. Viennent ensuite les espaces de coworking qui sont également idéals pour tous ceux qui souhaitent travailler dans des environnements jeunes ou les esprits fusent et où vous pouvez travailler avec vos quelques collaborateurs si vous en avez à la création de votre activité.

Valider le projet de création d’entreprise d’un point de vue administratif

Vient ensuite le moment délicat de la validation de la création de l’entreprise. Il s’agit lors de cette étape cruciale de valider des points assez techniques d’un point de vue administratif, et notamment le choix de la forme juridique, le choix du régime fiscal, le statut des différents collaborateurs à l’entreprise, le choix de la dénomination sociale de l’entreprise, etc. Bien sûr, la création d’entreprise d’un point de vue administratif demande du temps et à l’issue de cette étape, vous pourrez dresser un bilan prévisionnel, un plan de financement ainsi que tous ces éléments administratifs indispensables au fonctionnement de l’entreprise.

Rédiger les statuts de la société

Pour rester sur cette partie administrative, créer son entreprise sera également l’occasion de rédiger les statuts de la société. Ces statuts doivent comporter tout ce qui a trait aux mentions légales et obligatoires qu’une entreprise doit présenter à sa création selon la loi. Le plus simple, pour les rédiger, reste encore de vous faire accompagner par un professionnel, un expert-comptable ou tout simplement un expert de la gestion d’entreprise. Ce professionnel sera alors à même de rédiger ses statuts de la société pour vous et de les soumettre à un organisme public qui saura définir la viabilité de ses statuts pour vous et votre entreprise.

Déposer son dossier de création d’entreprise et recevoir son immatriculation

Une fois toutes ces étapes bouclées, il ne vous restera plus qu’à transmettre votre dossier de création d’entreprise au CFE, le centre de formalités des entreprises, le plus près de chez vous. Si vous gérez seul votre lancement d’entreprise, on vous conseille de faire appel aux services d’un notaire qui pourra se charger de tout cela à votre place tout en vérifiant la solidité de votre dossier.

Une fois ce dossier déposé, vous pourrez recevoir un extrait d’immatriculation type SIRET, vous permettant de démarrer votre activité sereinement avec tous les éléments nécessaires à l’échange de biens et de services avec vos clients.

Voilà, nous espérons que cet article consacré à la création d’entreprise vous aura plu. Ces 10 étapes ne sont qu’un condensé de l’ensemble des défis qui vous attendent si vous vous lancez dans la création de votre activité. Néanmoins j’espère que l’article vous aura permis d’y voir plus clair sur les quelques étapes indispensables à la bonne gestion de votre création d’entreprise. Créer son entreprise est une véritable aventure et nous espérons vous voir réussir dans cette voie. Très bon courage à tous ceux qui se lancent et à très vite pour de nouveaux articles sur la création d’entreprise.