Pourquoi l’AGILITE CONSTRUCTIVE est-elle la clé d’enjeux urbains

0
1274

La 4ème journée Expertise & Construction du Centre d’Etudes et de Recherches de l’Industrie du Béton (CERIB) s’est tenue le 5 juillet 2018 au sein du site dudit centre, à Epernon. Elle s’inscrivait dans la dynamique portée par l’État en faveur du logement, de l’aménagement des territoires, de la performance environnementale des ouvrages et de l’urbanisme. Les principaux débats et conférences ont tourné autour de l’agilité constructive, considérée par la plupart des spécialistes présents comme la clé des principaux enjeux urbains actuels et futurs, pour plusieurs raisons.

Un thème plutôt particulier

Une table ronde, quatre conférences thématiques, des interventions animées par des spécialistes de la fabrication et du coffrage de béton, la 4ème journée Expertise & Construction avait tout d’un événement pré estival de premier plan pour discuter sur les tendances de l’industrie du béton. Différents sujets ont été traités : la donnée numérique au service de l’acte de construire, la ville perméable comme lieu de développement durable, l’économie circulaire au sens large, la force de l’innovation constructive avec le développement de nouveaux matériaux et la sécurité incendie.

Ces thématiques ont comme trait commun l’agilité constructive, qui se veut l’expression de la transition numérique et écologique du secteur au même titre que l’apport des innovations constructives compatibles avec les risques pour l’ouvrage, notamment la sécurité incendie. « L’agilité constructive, la clé de nos enjeux communs », tel était d’ailleurs le thème majeur retenu pour cet évènement qui a mobilisé 500 acteurs de la construction et de l’industrie du béton. Mais en fait, en quoi l’agilité constructive peut-elle être considérée comme la clé d’enjeux urbains ?

L’agilité constructive, la clé des enjeux communs

Les attentes de la Société du Grand Paris en termes de solutions constructives pour le bâtiment et les travaux publics sont entre autres relatives au quadruple défi lancé par le Gouvernement : construire mieux, plus, à coûts maîtrisés et en respectant l’environnement. La table ronde qui s’est tenue dans le cadre de la 4ème journée Expertise & Construction a permis de préciser le rôle que joueront les nouvelles technologies constructives (plus d’infos sur Sweetyhome.fr) dans l’atteinte des buts fixés.

En effet, c’est bien l’apport des nouvelles technologies et la capacité des industriels du béton à conjuguer revitalisation des territoires, optimisation de l’espace urbain et qualité de vie, qui permettra de relever avec efficience les multiples défis sociétaux et environnementaux. Les innovations attendues le sont surtout par rapport aux nouveaux usages et fonctionnalités pour la création de bâtiments et infrastructures réversibles et évolutifs, afin de concevoir des ouvrages en anticipant leur déconstruction.

Il apparait donc essentiel d’identifier les nouveaux procédés, ainsi que les services qui y sont associés pour mener à bien la multitude des projets de construction ou de restructuration déjà commencés ou encore à l’étude. Dans ce cadre, les atouts de la préfabrication du béton sont nombreux et efficients pour la construction d’ouvrages sûrs, pérennes et aptes aux usages sur le cycle de vie, avec un bilan environnemental optimisé, qui respecte la santé des occupants et s’adapte aux budgets.

Des différentes discussions menées, il ressort que l’avenir repose sur une nouvelle manière de consommer, de vivre et de produire, impulsée par les mutations environnementales et le potentiel énorme des nouvelles technologies numériques. De nouvelles approches en termes d’économie circulaire, de flexibilité, de résilience et de réversibilité sont envisagées, et dans le même sens, un programme de valorisation de l’industrie des produits préfabriqués en béton a été créé.

La pertinence des services associés, l’amélioration des processus et les nouvelles approches logistiques permettront à ces systèmes constructifs d’embarquer de l’intelligence et d’être incontournables pour réussir tous les projets qui fleurissent en France.