Les chefs d’entreprise connaissent bien l’adage qui dit : « gérer, c’est prévoir ». Seulement, des situations inattendues peuvent survenir au sein d’une société. Qu’il s’agisse du départ inopiné d’un collaborateur ou d’une crise conjoncturelle momentanée, il est souvent difficile de prendre les bonnes décisions lorsqu’on est face à un imprévu. En ayant recours au management de transition, il est toutefois possible de réagir rapidement.

Comprendre les atouts du management de transition

Le management de transition consiste à confier à un agent externe la direction d’un ou de plusieurs départements d’une société. Les chefs d’entreprise ont généralement recours à ce procédé pour pallier un déficit managérial. La ressource embauchée est une personne habituée à gérer les situations de crise. Ainsi, il pourra mener les réformes nécessaires pour redresser le service dont il a la responsabilité.

Cette pratique n’était pas très populaire il y a quelques années. Les dirigeants doutaient réellement des compétences des managers de transition. Toutefois, ces derniers ont prouvé leur valeur durant la crise de 2009. Pendant cette période, ces experts ont sauvé de nombreuses sociétés menacées par une faillite. Désormais, ces spécialistes sont sollicités par plusieurs établissements y compris les PME. En réalité, ces professionnels apportent un regard neuf sur l’organisation d’une structure. Ils identifient rapidement les failles organisationnelles. Puis, ils proposent une solution appropriée. Ces managers font aussi office d’intérimaires. Ils assurent la continuité des activités pendant l’absence d’un directeur. Ils interviennent également pour soutenir une société lors des grandes transformations. Dans ce cas, leur présence permet de réduire la tension sur les ressources organisationnelles.

Aperçu sur les compétences des managers de transition

En contactant un cabinet management de transition, les intéressés auront accès à une infinité de profils. Habituellement, les demandeurs recherchent des personnes aptes à diriger le département financier. Toutefois, on peut également trouver des agents qui pourront occuper d’autres postes. Pour faire face à une situation de crise, embaucher des dirigeants professionnels serait l’idéal. L’intervention d’une équipe de managers qualifiés permettra de sauver une société menacée par une faillite.

Il faut savoir que ce type de collaboration est régi par un contrat de prestation. Ainsi, la société demandeuse ne recrute pas l’intervenant. Ce dernier est un simple prestataire rattaché à une agence quelconque. L’entreprise cliente s’affranchit des démarches liées au recrutement d’une personne supplémentaire. Elle profite également de certaines conditions avantageuses concernant le paiement des honoraires. Le versement devra être effectué 90 jours après réception de la facture au plus tard.

L’agence est aussi liée à la structure cliente par une obligation de résultat. Si la ressource embauchée est défaillante ou jugée incompétente, le cabinet doit fournir un agent bien plus expérimenté. Dans ce contexte, la continuité des activités est assurée puisque les managers de transition sont tout de suite opérationnels.