En quoi consiste l’accompagnement en performance industrielle ?

0
1101
Performance industrielle

La performance interne, bien connue pour booster la compétitivité, en cette ère des usines 4.0, est un défi permanent pour les industries. Conscientes de cette problématique, de plus en plus d’entreprises se spécialisent dans l’accompagnement en performance industrielle. Mais en quoi consiste cet accompagnement et quels sont les moyens établis pour la mettre en œuvre ? Coup d’œil sur l’un des plus grands leviers de développement des industries.

Un diagnostic de l’efficacité opérationnelle

L’accompagnement en performance pour les industriels commence avec un diagnostic de l’efficacité opérationnelle de l’entreprise cliente. Cet état des lieux des performances se fait par une analyse des stratégies d’entreprises mises en place : productivité, process, ressources, stocks, qualité, délais…, tous les indicateurs de performance y passent. C’est également l’heure des comparatifs, où le mode de fonctionnement de l’entreprise est confronté aux meilleures pratiques en la matière. Le diagnostic de maturité industrielle et technologique une fois établi, les experts définissent, en collaboration avec leur client, une feuille de route qui colle avec leurs besoins de transformation ainsi que leurs fondamentaux. Cette étape de l’accompagnement peut être aussi réalisée en interne ; mais cette tâche est fastidieuse et requiert des ressources dont toutes les entreprises ne disposent forcément pas. Par conséquent, de plus en plus de dirigeants d’entreprise préfèrent externaliser cette prestation. L’idée étant de la confier à des structures spécialisées comme le cabinet Hibyrd afin de bénéficier d’un service professionnel et plus objectif.

La construction d’un nouvel écosystème

Telle est la deuxième phase de l’accompagnement en performance industrielle. Il s’agira principalement à cette étape de mettre sur pied les leviers de performance prioritaires. Formations et informations se succèdent pour impliquer les collaborateurs dans la transformation, leur expliquer le bien-fondé de telle ou telle réadaptation et les sensibiliser sur les meilleures façons de faire un usage optimal des outils numériques nouvellement mis à disposition. C’est généralement à cette étape que voient le jour des initiatives comme l’introduction de la réalité virtuelle et augmentée, l’élimination des silos ou l’adoption de l’API. Pour en savoir un peu plus sur les nouvelles tendances en matière de transformation numérique des entreprises, rendez-vous sur Gataka, une riche mine de sujets sur la technologie.

L’accompagnement avec des partenaires spécialisés

L’amélioration de la performance industrielle ne peut pas s’opérer sans la présence de partenaires spécialisés et fiables. C’est avec l’aide de ces derniers que l’entreprise pourra se décloisonner et s’orienter vers de nouvelles chaînes de valeur tout en relevant le défi des challenges technologiques qu’elle s’est imposée. Il peut s’agir par exemple d’une orientation pour un meilleur usage d’outils technologiques tels que l’intelligence artificielle ou l’impression 3D. La transformation ne se fait pas concomitamment sur tous les plans au risque de mettre à mal la performance industrielle et de la rendre poussive. Avec l’aide des partenaires, les dirigeants de l’entreprise lotissent plutôt les efforts en paliers progressifs à atteindre selon un calendrier bien défini. Les exemples à suivre en cette matière ne manquent pas. Ils pourront, à titre illustratif, tirer bénéfice de comment le Figaro a réussi sa transformation digitale ou s’inspirer des pratiques des plus grands noms dans leur domaine d’activités.