Comment devenir auto-entrepreneur ?

0
726
Auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est un statut tout particulièrement adapté à bien des professionnels qui souhaitent s’affranchir du salariat pour créer leur propre entreprise. La création d’une auto-entreprise est très simple, mais il sera cependant nécessaire de s’assurer de faire les choses dans l’ordre et de respecter certaines réglementations au cours de l’exercice de son activité pour rester en règle. Alors comment devenir auto-entrepreneur ? Quels sont les avantages à ce statut ? Réponses !

Un auto-entrepreneur, c’est quoi ?

L’auto-entrepreneur que l’on appelle aussi micro-entrepreneur est un travailleur indépendant qui bénéficie d’un régime spécifique. En effet, c’est en 2008 que cette possibilité a été mise en place notamment pour simplifier la gestion administrative grâce à un versement unique et proportionnel au chiffre d’affaires pour remplacer le versement des cotisations sociales et des impôts. Le régime d’un auto-entrepreneur est donc très largement simplifié par rapport à celui d’un autre type d’entreprise ce qui permet à de nombreuses personnes de se lancer sans disposer de compétences administratives ou comptables spécifiques.

Comment créer une auto-entreprise ?

La création d’une auto-entreprise peut aujourd’hui se faire directement en ligne et en quelques clics par le biais d’une plateforme spécifique. Il existe également des services tels que parcours entrepreneur qui ont pour objectif d’accompagner la création d’entreprises ainsi que la gestion de cette dernière avec du conseil, l’accès à un logiciel de création de factures, etc.

L’activité doit tout d’abord être déclarée auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises) qui correspond à cette dernière et qui peut être la Chambre de Commerce et de l’Industrie pour les activités commerciales, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour les activités artisanales, l’URSAFF pour les professions libérales et le Greffe du tribunal de commerce pour les agents commerciaux. Des justificatifs complémentaires pourront alors être à apporter en fonction de l’activité exercée. Une fois l’auto-entreprise créée, l’exercice de l’activité peut commencer.

Quelles sont les obligations d’un auto-entrepreneur ?

Une fois l’auto-entreprise créée, certaines obligations doivent être respectées comme par exemple la souscription à une assurance de responsabilité civile professionnelle qui permet de se dédouaner de toute responsabilité en cas de dommage comme de la perte de données ou un dysfonctionnement technique. Les auto-entrepreneurs ayant réalisé un chiffre d’affaires de plus de 10 000€ durant deux années consécutives ont par ailleurs l’obligation de créer un compte bancaire dédié à leur entreprise.

Côté comptable, la réalisation des factures se doit de respecter également certaines obligations en y faisant figurer des informations précises. Un livre des recettes et un registre des achats doivent également être tenus. Il est bien évidemment nécessaire de déclarer son chiffre d’affaires auprès d’un service dédié et d’effectuer le paiement de ses cotisations sociales. Une déclaration des impôts sur le revenu est également à effectuer.

Quels avantages à l’auto-entreprise ?

La création d’une auto-entreprise offre de nombreux avantages. Tout d’abord, la gestion de ce type d’entreprise est très largement simplifiée comparé à d’autres et les dispositifs d’accompagnement mis en place permettent de faciliter d’autant plus le processus de création d’entreprises, mais également sa gestion.

Le fait que les charges sociales et l’impôt sur le revenu soient calculés sur le chiffre d’affaires encaissé et plutôt avantageux. La franchise en base de TVA est aussi intéressante tout comme l’absence d’obligation à tenir une comptabilité qui est aussi un avantage considérable.

Devenir auto-entrepreneur est tout particulièrement appréciable pour les personnes qui souhaitent concrétiser un projet en le réalisant à leur manière. Elles s’affranchissent des contraintes du salariat pour gérer leur activité de la façon qu’elles souhaitent. Elles ont aussi la possibilité de cumulé un emploi de salarié avec une auto-entreprise ce qui peut être rassurant le temps de se constituer une clientèle ou simplement comme complément de revenu (plus d’informations sur les avantages d’être auto-entrepreneur ici).

L’auto-entreprise permet de créer un emploi qui corresponde à ses envies et à ses besoins et ainsi de gérer son activité professionnelle en toute autonomie et avec peu de contraintes comptables et administratives. Concrétiser un projet professionnel par le biais de la création d’une auto-entreprise devient ainsi beaucoup plus simple et accessible même aux personnes ne disposant pas de compétences spécifiques en entrepreneuriat. Il s’agit donc d’une très bonne façon de s’épanouir professionnellement lorsque l’on recherche un métier permettant d’être indépendant et autonome.