Villes et communes : comment se digitalisent-elles ?

0
806
Digitalisation des villes

Autrefois mis de côté par les villes et les communes, le digital devient la solution incontournable des collectivités pour améliorer le quotidien des citoyens. Les projets de digitalisation des villes se multiplient et le marché de la ville connectée pèsera 28 milliards de dollars d’ici 2023. Bien que le processus soit très prospère en Asie, les villes occidentales constituent la moitié de ce marché et les villes françaises en font évidemment partie. Comment se digitalisent-elles ? Voici quelques éléments de réponse.

Les applications citoyennes ont le vent en poupe

La digitalisation des villes passent évidemment par des projets de grande envergure. Cependant, les communes commencent en général par des solutions de base : l’application mobile citoyenne. Un tel support resserre les liens entre les mairies et les administrés. Créer une application mobile pour sa ville, c’est fournir des informations en continu et en temps réel.

Conscients de l’enjeu des applications mobiles dans la digitalisation des villes, les développeurs présentent des solutions complètes et intuitives. Les applications pour les mairies sont alors plus plébiscitées que jamais. Elles informent les citoyens sur de nombreux sujets :

  • Horaires d’ouverture des bureaux
  • Actualités en réunissant tous les médias sur une seule plateforme
  • Météo
  • Travaux de voierie
  • Embouteillages
  • Fermetures d’école
  • Événements divers

En tout cas, les applications citoyennes sont personnalisables en fonction des besoins et de la configuration de la commune.

Les projets de digitalisation des centres-villes se multiplient

La digitalisation des villes à travers celle des commerçants de centre-ville devient un véritable phénomène. Ce genre de projet concerne à la fois la ville, les citoyens, les commerçants et les solutions digitales adaptées à ce besoin nouveau. D’ailleurs, la digitalisation des centres-villes s’est particulièrement développée durant les confinements liés à l’urgence sanitaire de la Covid-19. Il a fallu trouver des solutions adaptées autant aux besoins des citoyens qu’aux mesures d’urgence sanitaire.

Et ces solutions de digitalisation des villes répondent aux attentes des Français, dont 68% estiment que les centres-villes manquent de dynamique et ne sont pas assez connectés.

Quoi qu’il en soit, les projets de digitalisation des centres-villes concernent essentiellement les commerçants et portent sur la livraison à domicile, le clic and collect, la réservation à distance ou encore la prise de rendez-vous. Les commerçants sont également plus présents sur les réseaux sociaux, les rendant plus proches des consommateurs.

Aperçu des villes les plus digitales de France

Contrairement aux idées reçues, Paris ne détient pas le monopole de la digitalisation des villes en France.

Lyon se démarque notamment et se présente comme la parfaite ambassadrice de la France en tant que ville digitale. Les entreprises du numérique y occupent 10% du secteur entrepreneurial, avec le même taux de salariés. Avec plus de 3.700 entreprises et plus de 50.000 emplois dans le secteur numérique, ce taux est très élevé comparé à tous les autres secteurs confondus.

Vient ensuite Nantes qui se distingue à plusieurs niveaux, entre autres sur la création d’entreprises et de postes dans le numérique. La Cité des Ducs fait figure d’exemple en termes de variation des effectifs dans le digital. Et Nantes joue particulièrement de son attractivité pour séduire les starts-up qui viennent renforcer les entreprises historiques qui sont elles aussi spécialisées dans le numérique. D’ailleurs, quelques grands groupes ont implanté leur direction des systèmes informatiques à Nantes. Et avec son Quartier de la création et d’autres infrastructures digitales, Nantes fait indéniablement partie des bons élèves dans ce domaine.

Lille et Marseille sont également très impliqués dans ce processus de digitalisation des villes.

Plus d’infos sur les villes les plus smart du monde