Pourquoi implanter son entreprise aux USA ?

0
1962

Les USA sont réputés pour être le pays de l’entrepreneuriat par excellence. Une telle vision a fait que le rêve de créer une entreprise aux USA reste une opportunité intéressante. C’est ce qu’on appelle le rêve américain, en quelque sorte. Toutefois, avant de partir pour créer son entreprise aux USA, il faut être sûr que la chance de réussite est fonction du produit à offrir. Est-ce le bon choix pour la clientèle visée ? C’est capital dans la mesure où les démarches à faire détiennent le record du monde de courte durée de création d’entreprises.

Des perspectives immenses

Les États-Unis ont séduit et continuent de séduire des entrepreneurs du monde entier. Ils y voient un environnement plutôt favorable. Et avec l’étendue du pays et sa population, la création d’entreprises est toujours tentante. En outre, la souplesse de l’administration américaine est vraiment une opportunité pour les nouveaux venus. Ainsi, il est possible de créer, étendre ou développer une entreprise aux USA, afin de pouvoir profiter du développement économique du pays.

Certaines précautions sont à considérer pour garantir l’implantation sur le sol américain. Les étapes nécessaires sont :

  • Recherche du lieu d’implantation pour la mise en place de la nouvelle société ;
  • Validation du marché à implanter ;
  • Le business plan immigration ;
  • Préparation à l’entretien au consulat des USA ;
  • Compréhension du système américain (assurances personnelles et professionnelles, la mentalité, la consommation, les services clients, etc.

Le Business Plan USA

Il est dit que le Business Plan USA, matérialisé par le Visa E-2, est la clé de réussite pour s’y implanter. Il est destiné à tout étranger désirant de créer ou de racheter une entreprise aux États-Unis. C’est un visa ESTA non immigrant. Toutefois, il est indiqué de commencer par ce type de visa pour le transformer par la suite en visa EB-5. Ce dernier permettra d’obtenir plus tard la carte verte et la citoyenneté. C’est par le biais du business plan qu’il faut convaincre le consulat américain que le projet est solide, viable et durable. Il pourrait faire vivre l’initiateur et sa famille, ainsi que les employés à recruter. Sur ce point, il est difficile d’estimer combien coute l’ESTA? ; celui-ci étant fonction du business à implanter.

Enfin, une facilité offerte par la législation américaine est le manque d’obligation d’agir en son nom. Il est tout à fait légal d’agir sous un nom fictif et d’obtenir un fictitious name. Le propriétaire peut donc être une ou plusieurs personnes, une société ou autre. Pour l’obtention, il suffit de remplir un formulaire pour être enregistré. Après, l’avis doit être publié 4 semaines consécutives dans un journal local. Tout peut se faire par courrier et téléphone. Muni du papier officiel signé par le « County », il est possible d’ouvrir un compte en banque et commencer tout de suite les activités.