Aujourd’hui, il est impossible de réaliser un événement sans avoir recours à des spécialistes de l’image et du son. Désormais, les métiers du fils se sont démocratisés. A la radio, à la télé, au cinéma ou aux jeux vidéo, les professionnels du son jouent un rôle déterminant. Si ce domaine vous passionne et que vous avez l’ambition d’y faire carrière, voici les études que vous aurez besoin de faire pour devenir une référence dans le domaine.

Quelles sont les formations indispensables pour exercer les métiers du fils ?

Pour réussir dans les métiers du son, il est indispensable que vous ayez des notions théoriques et pratiques qui vous seront utiles dans la vie professionnelle. Il vous faudra pour cela, trouver une école de formation aux métiers du fils digne du nom pour suivre la formation qui vous permettra de devenir ingénieur du son ou technicien audiovisuel. Sur un site comme esis-paris.fr, vous pourrez avoir des informations sur les études et diplômes qu’il faut pour évoluer dans le domaine.

La formation est donc capitale pour devenir spécialiste du son. Avec votre bac, vous pourrez obtenir une licence et / ou un master pour exercer ce métier. Dans une école supérieure dotée des meilleurs enseignants et équipements nécessaires pour une mise en pratique des connaissances théoriques, vous atteindrez aisément vos objectifs de carrière liés aux métiers du fils.

Un Bachelor ou un Master en son ou audiovisuel vous permettra de maitriser la mise en place, les réglages et l’exploitation des matériels de captation de son et d’image. Vous serez bien doué et aurez la capacité de travailler dans n’importe quel type d’entreprise audiovisuelle. Si le besoin en ingénieurs ou techniciens de son de niveau Bac+3 est fréquent sur les sites de recrutement, c’est dire qu’il s’agit d’une formation indispensable pour bien exercer (plus d’infos sur Laworkeuse).

Quelles sont les qualités à avoir pour exercer les métiers du fils ?

Le son est un domaine assez vaste. Pour exercer les métiers du fils, la passion seule ne suffit pas. Il y a quelques conditions sine qua non que vous devez remplir pour être un professionnel aguerri de l’audiovisuel:

  • Le dynamisme, la polyvalence et une bonne endurance sont indispensables pour travailler jour et nuit à faire des câblages. En effet, il s’agit d’un domaine qui nécessite que vous soyez en mouvement permanent ;
  • La curiosité, un esprit créatif, une oreille musicale, des qualités artistiques et la maitrise de l’outil informatique sont aussi nécessaires pour travailler sur des projets musicaux ;
  • Une bonne culture générale ;
  • Une bonne capacité d’adaptation.

En outre, les métiers du fils nécessitent que vous soyez à la quête permanente du perfectionnement parce que c’est un secteur évolutif. Les techniques de prise de son utilisées dix ou quinze ans en arrière ne sont pas les mêmes que celles utilisées actuellement. Si vous remplissez les conditions ci-dessus citées, il vous sera plus aisé de devenir un excellent opérateur, technicien ou ingénieur de son.

Ensuite, vous devez choisir une école capable de mettre en valeur ces qualités qui sommeillent en vous. Si vous choisissez un centre de formation quelconque pour apprendre les métiers du fils, votre diplôme ne sera pas reconnu et vous aurez du mal à vous insérer dans la vie professionnelle. Ainsi, vous devez prendre en considération les critères suivants pour choisir une bonne école :

  • La renommée de l’école ;
  • La compétence des enseignants ;
  • Les différentes spécialisations aux métiers du son qui vous seront proposées ;
  • La possibilité que vous offre l’école de vous insérer dans un studio, une radio, une télévision ou autres entreprises exerçant dans l’audiovisuel, après votre formation aux métiers du fils.