La propriété intellectuelle reste un sujet sensible dans le secteur de l’audiovisuel et de l’artisanat. Depuis plusieurs années déjà, les procédures judiciaires s’empilent à l’encontre d’autres artistes qui sont accusés de plagiat et de contrefaçon. Pourtant, les choses ont tendance à s’envenimer quand les deux parties campent sur leurs positions respectives concernant l’antériorité de l’œuvre. Ipocamp promet des changements.  

Une solution basée sur Tezos 

Ipocamp est une entreprise française lancée en 2017. Elle a fondé un programme du même nom à partir de janvier 2019. Elle aura pour vocation de préserver les chefs d’œuvres des artistes à travers le monde. Les prestations s’étendent même sur l’aspect commercial. 

L’appellation de l’outil est issue de la contraction de deux termes. Vous pourriez voir IP qui signifie Intellectual Property. Vous verrez aussi Hippocampe faisant référence à la zone du cerveau qui est le berceau de la créativité. La solution s’appuie exclusivement sur la blockchain Tezos. Ipocamp n’a pas choisi la plateforme par hasard. Elle est compétente à fournir des services fiables pour les usagers surtout après l’application des dernières mises à jour. 

Au-delà de cet aspect, elle économise de l’énergie grâce à son algorithme efficace connu avec la mention Proof-of-Stake. C’est d’ailleurs un facteur qui a bâti sa notoriété. Elle est d’ores et déjà parvenue à augmenter le taux d’utilisation à 1.200 % en peu de temps. La plateforme est sécurisée et facile à utiliser. Grâce à elle, le programme a acquis une dimension internationale. 

Côté fonctionnement, les œuvres protégées sont horodatées. Cela empêche toute forme de conflit. Après la constatation d’une falsification, l’auteur enverra juste une certification à la personne qui a copié l’invention. Elle est sommée de retirer les articles du marché. En cas d’insatisfaction, vous avez le droit d’intenter des actions légales. 

Les contrats intelligents (smart contracts en anglais) seront certifiés sur la blockchain Tezos. Cette phase est accomplie avec rapidité. De ce fait, la transaction avec l’artiste devient instantanée. À l’heure, la société veut encore évoluer son concept dans le but de procurer les meilleurs services aux clientèles. 

Une plateforme née d’une collaboration 

L’entreprise a sollicité de l’aide d’un professionnel de la blockchain dans son projet. En effet, il ne s’agit pas de son activité principale. Elle a donc décidé de faire appel à la société parisienne Nomadic Labs. Elle est spécialisée sur la technologie Tezos. 

La protection offerte par la plateforme est variée. Vous pouvez préserver vos fichiers personnels et professionnels. La prestation concerne les profils suivants :
• Les musiciens
• Les photographes
• Les poètes
• Les vidéastes.  

Il prend en charge tout ce qui se rapporte avec les ouvrages multimédias. Mais en réalité, il peut également couvrir d’autres métiers et d’autres demandes d’utilisateurs. 

Il a fallu seulement un an et demi pour que la solution acquière jusqu’à 28 000 utilisateurs. Ce succès poussa la direction à ouvrir des bureaux dans d’autres villes du monde à savoir Montréal. Les personnes uniques sont les principales intéressées par le service avec 85 % de clients internationaux répertoriés dans sa base de données. Vous pouvez voir des Chinois et Américains qui sollicitent l’offre. 

Les avantages de la plateforme 

Après un dépôt de dossier, les heures de l’opération seront consignées avec une empreinte numérique. Les auteurs pourront baser leurs arguments sur cette antériorité lors des contentieux. En revanche, vous saurez que deux autres piliers devront être observés afin de respecter la notion de droits d’auteur. En fait, il y a encore la paternité et l’originalité. Cette dernière sera uniquement statuée par les tribunaux. 

Le chiffrement crypté est infalsifiable. Quand la blockchain reçoit l’empreinte, elle se mettra tout de suite à enregistrer l’opération. Dès lors que l’acceptation est actée, un certificat sera généré. Le document mettra en évidence :  

  • Le nom du dépositaire,  
  • Une preuve photographique 
  • L’heure  
  • La date de dépôt.  

L’entreprise Ipocamp assure la confidentialité du fichier. Quand l’auteur envoie le document, il recevra un accusé de réception.