Comment bien réaliser un autotest Covid ?

0
849

La hausse des cas d’infections au Covid inquiète de nombreux Français depuis la fin de l’année. Cela s’explique en grande partie par la prolifération du variant Omicron. Durant les évènements festifs, il y a eu plusieurs cas contacts entre les familles et les amis. Il est donc nécessaire d’opérer un test pour s’assurer de son état. Vous pourriez d’ailleurs accéder librement à un outil autotest Covid. Il est visible auprès des pharmacies et distributeurs de fournitures médicales.

L’isolement des cas contact annulé

Depuis le 3 janvier, les cas contact peuvent éviter l’isolement. Pour cela, ils devront se procurer un outil d’autotest. Mais attention, il n’est pas tout de suite accessible. Les testeurs devront d’abord opérer un test PCR. L’autre alternative est de miser sur le test antigénique.

Quand le résultat de l’un de ses tests est reçu, vous recevez le dispositif auto test gratuitement auprès des pharmacies. Ces dernières peuvent commander le produit chez le fournisseur de matériel médical et chirurgical. Pour l’obtenir, il y a bien entendu des protocoles à suivre comme la présentation du test négatif chez le pharmacien.

L’auto test sera effectué en deux temps. Il sera exécuté le J+2 et J+4 après la réception de l’outil. Avant Noël, ses fournitures ont fait l’objet d’une demande massive. Le gouvernement a alors décidé de consentir leurs commercialisations à grande échelle. Après les diagnostics rapides, les utilisateurs sont fixés sur leurs sorts. L’instrument est destiné à la fois aux adultes et aux enfants.

Comment réaliser le dépistage ?

Avant toute manipulation de l’autotest, vous devez nettoyer proprement vos mains. Prenez maintenant la notice d’utilisation. L’étape est incontournable. En effet, les versions d’autotest varient selon les fabricants. Des fois, vous êtes obligés d’opérer le prélèvement naso-pharyngé dans vos deux narines. D’autres prototypes sont moins exigeants.

L’écouvillon sera inséré dans les narines en respectant un enfouissement de 2 à 3 cm. L’outil prendra une trajectoire horizontale pour rencontrer une légère résistance. Quelques mouvements de rotation sont à réaliser une fois dans les naseaux. Vous retirez l’écouvillon.

Puis, il suffira de mélanger avec la solution fournie. Ici, il est utile d’attendre 10 secondes tout en agitant le contenu. Les puits de la cassette recevront ensuite la substance. Vous devez y verser 4 gouttes.

Le résultat est connu entre 10 et 15 minutes. Deux lettres s’affichent sur le matériel. On voit le C et le T. Quand deux barres colorées sont visibles sur les deux lettres en simultané, le test est positif. La présence d’une seule barre indique que la personne n’est pas exposée au virus (négatif). Quand il n’y a aucun trait, le test est à refaire.

Une modification dans le pass vaccinal

La chose à savoir est qu’à défaut d’un schéma vaccinal complet ou si la personne n’était pas vaccinée, elle devrait s’isoler pendant 7 jours. Les cas contact répondant à ces deux cas sont d’ailleurs contraints d’acheter l’autotest auprès de la pharmacie. Lors des premiers cas de contamination au Covid-19 en 2020, l’administration a décidé de mettre en place différents protocoles sanitaires. Elles étaient flexibles et changeaient selon l’évolution de la situation sanitaire.

Durant l’année 2021, la mise en place de la passe sanitaire était l’un des faits saillants de l’actualité en France et dans tous les pays membres de l’Union européenne. Mais depuis quelques mois, on annonçait de grands changements sur ce document équipé de QR code.

Les réformes sont désormais indispensables à cause des problèmes rencontrés au début de l’année. En effet, selon l’annonce du gouvernement, près de 200 000 fausses passes sanitaires ont été recensées au début de janvier. Il est encore moins pratique.
Actuellement, les discussions reposent sur le pass vaccinal. La non-disposition de l’élément pourrait constituer un frein si vous voulez aller dans des ERP. Pour découvrir davantage sur les modifications entreprises, vous pouvez consulter le site https://www.lefigaro.fr/voyages/nouvelles-regles-du-passe-vaccinal-ce-qui-change-pour-vos-voyages-20220123.