Rédacteur web : peut-on se former tout seul à la rédaction web SEO ?

0
2043

De nombreux rédacteurs s’intéressent au SEO et cherchent à se former pour vendre des textes de qualité qui respectent les paramètres de référencement par les moteurs de recherche. Diverses solutions s’offrent à eux pour se former en autodidacte, notamment les sites et blogs spécialisés en rédaction web.

Comment se former seul ?

Devenir rédacteur web spécialisé en SEO ne s’improvise pas. Pour autant, ce n’est pas non plus impossible de se former seul. De nombreux rédacteurs SEO professionnels ont des parcours très différents et qui n’ont souvent rien à voir avec la rédaction web. Certains se sont formés en autodidacte et vivent maintenant de leur métier.

Pour devenir rédacteur web SEO, il est essentiel de comprendre le principe du SEO et son importance pour la visibilité Internet des entreprises. Autre impératif : écrire dans sa langue maternelle. En effet, même si les textes de rédaction web sont plus concis et moins romanesques que les textes papiers, ce n’est pas pour autant que les fautes d’orthographe et de grammaire sont tolérées.

La rédaction SEO exige également de bien connaître le sujet traité, ainsi que les attentes du lectorat qui est bien souvent composé de spécialistes. Enfin, il est nécessaire de se tenir informé des avancées en termes de moteur de recherche.

Les algorithmes qu’ils utilisent sont sans cesse améliorés pour offrir aux internautes des résultats toujours plus pertinents. De nombreux rédacteurs SEO professionnels et des plateformes professionnelles de rédaction en ligne fournissent des explications, des conseils et des astuces pour se former à la rédaction SEO en autodidacte.

Faut-il des pré-requis ?

Les pré-requis pour se lancer dans la rédaction SEO ne sont pas obligatoires, mais facilitent grandement l’apprentissage. Il est par exemple conseillé de connaître les langages informatiques spécifiques à la création et la gestion des sites web, tels que le langage HTML et le langage CSS. Savoir se servir d’un logiciel de conception et de gestion de site web (CMS) est un plus non-négligeable.

Cela permet de se familiariser avec la structure de texte spécifique des sites web, de comprendre l’utilisation des mots-clés (ou tag) et leur importance pour le référencement d’un site web par l’ensemble des moteurs de recherche. Bien évidemment, des compétences de rédacteur « classique » sont également nécessaires : un français exempt de fautes, et un style d’écriture facile et agréable à la lecture.

Quelles sources d’informations ?

Le plus gros désavantage d’une formation autodidacte, c’est de trouver les bonnes sources d’informations. Internet regorge de sites et de blog informatifs sur le SEO, mais il faut se méfier des arnaques. Une grande partie du temps d’apprentissage sera dédié au tri pour trouver les sites sérieux gérés par des professionnels.

Certains sites étant rédigés en anglais, pouvoir lire dans cette langue est un atout à ne pas négliger. Outre les sites et blogs, on trouve également des cours et conseils sur le SEO sur des plateformes plus généralistes, mais très connues : Facebook, où on trouve des groupes de rédacteurs SEO, ou encore Youtube où foisonnent les vidéos conseils et astuces pour écrire en respectant les normes SEO.

Néanmoins, il existe des formations pour ceux qui souhaiteraient approfondir leurs connaissances en matière d’écriture SEO, notamment des formations en ligne. Elles permettent d’évoluer de chez soi à son rythme, tout en mettant les élèves en relation avec des rédacteurs professionnels, et en proposant des cours structurés traitant toutes les facettes du SEO.

Il est à noter que même les rédacteurs SEO professionnels continuent de fréquenter les sites et blogs de formation pour se tenir informés des avancées technologiques et s’échanger des astuces et conseils sur le métier.