Quelles chaussures choisir pour le personnel soignant ?

0
3324

Pour protéger son personnel, mais aussi lui assurer un certain confort, le choix des chaussures pour infirmières sera crucial lorsque l’on équipe son personnel. Entre le sabot et la basket, voici nos conseils pour faire le bon choix !

L’importance d’un bon choix de chaussures pour les infirmières

Lorsque l’on se penche sur la question de l’équipement de son personnel médical, le choix des chaussures arrive très vite sur le tapis. En effet, les chaussures pour infirmières doivent réunir plusieurs critères afin d’être parfaitement adaptées à l’activité de celles et ceux qui les portent.

Le premier critère à prendre en considération est le confort du personnel soignant. Ces derniers sont le plus souvent en position debout, soit stationnaire, soit en train d’arpenter les couloirs de l’établissement dans lequel il travaille. Les chaussures pour infirmières doivent donc être en mesure de préserver les pieds, mais aussi de permettre une posture qui n’impactera pas le dos.

Qui plus est, elles doivent être en mesure de protéger le personnel de leur exposition aux potentielles chutes lorsqu’un liquide est répandu au sol, mais doivent également les préserver de la chute d’objets par exemple. Les chaussures pour infirmières ont donc non seulement un rôle à tenir dans le confort de la tenue de travail, mais doivent aussi être une mesure d’assurer une sécurité protectrice pour le personnel soignant.

Pour quel modèle opter ?

Pour récapituler, l’important sera d’opter pour des modèles offrant confort et protection comme c’est le cas pour de nombreux vêtements de travail (un article sur le sujet ici), mais qui respecte aussi la sécurité et les normes si particulières au milieu médical (un article sur le sujet ici). Les chaussures pour infirmières se doivent donc au minimum d’être légère et confortable, anti-odeurs, facilement lavables et de respecter les normes des équipements de protection individuelle.

Le sabot avec semelle en bois

Les sabots en bois offrent une forme très intéressante qui favorise une bonne posture, mais aussi une bonne circulation sanguine pour un meilleur confort des pieds et des jambes. La semelle anti-dérapante offre une certaine stabilité et leur ouverture à l’arrière permet d’obtenir une bonne aération du pied. L’inconvénient se concentrera sur la semelle en bois qui représente un certain poids et la capacité qu’a la chaussure à tenir le pied, elle ne sera pas suffisante pour le confort de tous.

Les sabots en plastique

Ces sabots que l’on appelle plus communément des « crocs » (qui est en fait le nom de la marque qui a commercialisé ce type de produits la première) ne sont pas véritablement en plastique, mais en résine cellulaire. Cette résine offre de nombreux avantages et rend ainsi ces modèles de chaussures anti-odeurs, anti-microbiennes et même recyclables. Léger et avec une semelle amortissante, ce type de sabot apporte un confort très intéressant pour le personnel soignant. Cependant, même problème que les sabots de bois, une bonne tenue du pied n’est pas 100% garantie. Qui plus est, la présence de trous d’aération est très bien d’un point de vue hygiène, mais rend impossible l’utilisation de ses modèles dans un bloc opératoire par exemple.

Les baskets

Anti-dérapants et offrant un maintien du pied incomparable, les baskets ont aussi l’avantage d’être totalement fermées et d’offrir ainsi une bonne protection au pied. Cependant, leur ergonomie n’est pas toujours pensée pour les personnes restant en position stationnaire et elles peuvent alors être susceptibles d’entraîner des maux de dos.

En somme, les chaussures pour infirmières doivent être choisies en fonction de l’activité du personnel qui les porte. Le personnel soignant du service des urgences n’aura pas les mêmes déplacements que les personnes travaillant au sein d’un pôle gériatrie. Pour faire le bon choix, mieux vaut proposer plusieurs options aux principaux intéressés et ainsi s’assurer de ne pas se tromper.