Comment valider la faisabilité d’une idée en réalisant une preuve de concept ?

0
38
Post-it avec une ampoule dessinée pour signifier une idée

Des idées plein la tête, un besoin d’innover et des envies d’expansion ? Voici des pistes franchies par de nombreux entrepreneurs. Cependant, il arrive que ces derniers soient mis devant le fait accompli et qu’il soit parfois, complexe de réellement mettre en œuvre une idée acquise depuis de longs mois. Pour ne pas faire d’erreur et pour vraiment profiter des avantages liés à ce changement, il est impératif de sonder sa faisabilité.

Pour cela, il arrive de devoir passer par certains modules et autres services afin de s’assurer du plein potentiel d’une idée. Au-delà d’un simple business plan, la preuve de concept ou « POC » assure à une entreprise déjà établie, la faisabilité d’un changement. Ou non ! Elle permet de fixer certaines bases, d’étudier le marché et de comprendre si le potentiel affiché ou pensé s’inscrit réellement dans l’avenir. Pour réussir son POC, il faut absolument comprendre son intérêt : zoom sur cette manœuvre importante pour de nombreuses entreprises.

Le cheminement d’une idée passe-t-elle forcément par un POC ?

Lorsque l’on souhaite entreprendre et surtout, permettre à son entreprise de continuer à gagner des parts de marché en lançant de nouveaux produits ou de nouveaux services, il faut absolument que les idées affluent. Voici pourquoi il n’y a pas de mauvaise idée dans le milieu professionnel ! Néanmoins et de façon ô combien logique, toutes les idées ne sont pas porteuses et ne permettent pas à une société de lancer un nouvel entrain ou de sortir du lot.

Même son de cloche chez les entrepreneurs en herbe qui souhaitent développer un certain business ou encore, rendre potentiellement viable une idée assez vague. Dans le monde de l’entreprise, il faut absolument qu’une idée soit rentable pour qu’elle puisse exister dans le temps et qu’elle mérite toute l’attention d’une entreprise, existante ou non.

De ce fait, il est impératif de passer par un POC et donc, de s’entourer de spécialistes afin de réaliser cette même preuve de concept. Avec une expertise évidente, une habitude de certains marchés et des connaissances accrues, les experts du genre peuvent vous permettre de réellement définir la faisabilité d’une idée. En ne prenant pas en compte ces avis et surtout, en avançant seul, le risque de se rater est majeur.

Comment se passe une preuve de concept ?

Viabilité, applicabilité ou faisabilité ? Voici des noms qui parlent forcément de manière concrète lorsque l’on cherche à sonder un projet ou de manière générale, une idée. Cependant, la façon de mettre ces tests et ces recherches en forme peut être différente en fonction du secteur rencontré. Voici pourquoi il est souvent nécessaire de passer par des sociétés spécialisées pour pouvoir mettre en place ces tests grandeur nature.

D’un point de vue scientifique, un POC passe très souvent en laboratoire mais il va sans dire qu’une telle chose se veut inutile lorsque l’on travaille dans le marketing ou les services et que l’on souhaite apporter une nouvelle idée innovante. En ce sens, des présentations de produits ou de services effectuées auprès de cibles précises ou des expérimentations à petite ou grande échelle peuvent également être mises en place.

Vous l’aurez compris, il existe différentes manières de concevoir sa preuve de concept mais le faire soi-même, sans les outils nécessaires, peut relever de la chose impossible. En ce sens, des sociétés d’experts aident les entrepreneurs à faire le bon choix et surtout, à accéder à toutes les données nécessaires pour la prise de la décision sur la question fatidique : mon idée est-elle viable ?

Quelles choses fournir pour une preuve de concept bien pilotée ?

En passant par une société spécialisée, une entreprise cherchant à viabiliser une idée aura tout intérêt à fournir l’ensemble des données du projet. Il faudra absolument connaître l’échelle et la future (et potentielle) implantation de l’idée. Dans les grandes sociétés, il faut absolument qu’un collaborateur soit en charge de ce pilotage pour pouvoir fournir tous les points nécessaires et ce, notamment au moment des expérimentations, nécessaires pour une étude digne de ce nom.